A Bad day's ... What else ? [Nathaniel ♥]

Aller en bas

A Bad day's ... What else ? [Nathaniel ♥]

Message  Kalyan Ganesh le Dim 10 Jan - 18:42

Mal. La journée avait très mal commencée, il a des jours comme ça ou tout, absolument tout, va mal et aujourd'hui était sans aucuns doutes possible une très mauvaise journée pour Kalyan. Déjà être réveillé plusieurs fois dans la même nuit par tous ces horribles cauchemars étaient loin de faciliter les choses, ses cauchemars étaient revenus en force pour une raison inconnue. Il lui arrivait quelques nuits de ne pas se réveiller et de dormir très profondément et il trouvait cela particulièrement curieux car il avait le sommeil léger, mais il laissa cette idée de côté.
Il était arrivé une fois de plus en retard en cours ce qu'il lui avait fallu cette fois-ci deux heures de colle et un regard meurtrier au prof n'avait rien changé à la chose, bien au contraire:

« Monsieur Ganesh, serais-ce mon cours que vous trouvez particulièrement ennuyeux pour arriver, de nouveau, en retard ou vous réservez cet honneur à tous mes collègues ? »

La voix légèrement nasillarde et hautaine du petit homme rabougris lui tapait franchement sur les nerfs.

« J'y peux rien si vous êtes qu'un vieux con qui n'arrive qu'à bander en faisant chier son monde. »

Quelques rires étouffés dans la salle saluèrent sa répartie mais il les ignora, son regard noir toujours braqué sur le professeur qui avait rougis au point que Kalyan se demanda s'il n'allait pas lui clamser entre les doigts …
* Génial, ça ne ferais qu'améliorer ma journée déjà pourrie. *

Finalement le jeune homme eût droit à des heures de colles en plus, un sacré savon de la part dudit prof rabougris et à une journée de cours interminable qui aurait pût tourner à son avantage s'il avait réussit à attirer Nao vers une chambre. Ou Makkuro. Ou Kim. Bref', une personne avec un fessier avantageux. Et bien qu'il ait croisé toutes ces personnes … intéressantes, elles avaient toutes plus ou moins une excuse, valable ou non. La palme d'or revenant haut la main à Makkuro qui lui avait sorti qu'il devait préparer un exposé à la bibliothèque avec un ami. Si l'exposé en question avait pour sujet l'anatomie masculine il doutait que le rouquin ait besoin de s'instruire dessus.

La fin de la journée arrivait à grand pas et l'indien se dit qu'il pourrait passer ses nerfs dans le gymnase, remarquablement équipé au niveau des appareils de musculation ce qu'il ne pouvait que féliciter. Un petit détour par le parc lui appris que les gens étaient tous, presque sans exception, de bonne humeur, les éclats de rire perturbants les piaillements des oiseaux … Toute cette joie étalée au monde sous-marin le rendait encore plus grognon. Les mains dans les poches il se dirigea à grand pas vers la salle de gymnase, impatient à l'idée de pouvoir décharger sa mauvaise humeur dans une activité physique épuisante ce qui allait peut-être lui permettre de passer une meilleure nuit. En tout cas il y avait de l'espoir.

Arrivé dans la salle une fois la porte ouverte, il resta figé quelques instants devant ce qu'il avait sous les yeux. Le gymnase était rempli soit de filles qui voulaient perdre quelques kilos en trop, imaginaire ou pas, soit de mecs qui venaientt tous les trente-six du mois pour dire qu'ils faisaient du sport.

* Non mais c'est pas possible, tout le monde a décidé de m'emmerder aujourd'hui ? *

Une exclamation de colère passa ses lèvres et il fit demi-tour en claquant la porte avec force. Quelques mutants s'étaient retournés, surpris, mais l'indien les ignora royalement. Mais ça ne changeait rien à son état d'esprit, malheureusement. Kalyan fit de nouveau le chemin, mais cette fois-ci dans le sens inverse, vers les chambres et venait de décider de rentrer tout en essayant de trouver une quelconque occupation un tant soit peu intéressante.

Il arriva rapidement devant la porte de sa chambre, se désolant une fois encore des deux autres noms inscrit en plus du sien sur la porte. C'est à se demander si l'institut ne l'avait pas fait exprès … Après tout, rien n'était impossible dans cette cage aux barreaux dorés. Une fois dans la chambre le jeune homme poussa un discret soupire de soulagement de ne voir personne dans la pièce. L'on va dire que c'était un coup de chance vu que l'on était à la fin de la journée, les cours venaient de se terminer et la plupart des mutants rentraient dans leur dortoirs pour travailler. Kalyan jeta son sac dans un coin de la pièce et se laissa tomber sur son lit, son humeur revenant peu à peu au beau fixe … du moins autant que cela était possible pour le jeune homme. Malheureusement c'était bien trop beau pour tenir longtemps et à peine quelques minutes après son entrée la poignée de la porte tourna avant de s'ouvrir pour laisser entrer un de ses colocataires, et pas des moindres.
*Bon sang, voilà l'morveux … *

Le « morveux » en question était Nathaniel … Le fameux mutant qui se prenait pour le petit prince de l'institut tout ça parce qu'il pouvait donner un ordre rien que par la voix. C'était principalement à cause de ce pouvoir et de ce comportement que le jeune homme ne pouvait pas supporter le russe … mais il n'avait pas le choix ils dormaient à quelques mètres l'un de l'autre … Comme le destin fait bien les choses, n'est-ce pas ? Cependant Nath lui rendait bien les choses, il ne pouvait pas le supporter non plus. La première fois que Kalyan avait vu le jeune russe il s'était dit qu'ils pourraient essayer de s'entendre et peut-être même devenir des partenaires réguliers, mais c'était avant de croiser son regard hautain et si sûr de lui. Depuis l'on peut dire que c'était des rivaux, et ils ne s'en cachaient pas, bien au contraire.

« Qu'est-ce que tu fous là, tu devrais pas être en train d'emmerder ton monde quelque part ? C'est pourtant ton activité favorite. »

La meilleure défense c'est l'attaque, et ça Kalyan l'avait appris à ces dépend, et depuis il applique cette philosophie à chaque instant. Et pendant un instant il se demanda si une joute verbale avec le gamin n'allait pas lui remonter le moral finalement … Allez savoir.



[1038 mots ... désolé pour ce post merdique v__v
J'me rattraperais sur le prochain ^.^]
avatar
Kalyan Ganesh
La Liberté n'est qu'une illusion.
La Liberté n'est qu'une illusion.

Nombre de messages : 83
Age : 26
Localisation : Partout et nul part, cherche-moi.
Emploi/loisirs : Regarder tout ce qu'il se passe autour de moi.
Humeur : Approche et tu le sauras assez vite ♥
Date d'inscription : 03/07/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: Hypnose.
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Bad day's ... What else ? [Nathaniel ♥]

Message  Nathaniel Kovalevski le Lun 11 Jan - 23:55

    La journée avait semblé particulièrement ennuyante pour Nathaniel, ce jour-là.

    Une journée d’une banalité affligeante, aussi calme et terne qu’un jour de pluie en solitaire. Une journée trop calme. Trop banale. Ennuyante. Blasante. Les cours avaient tous été d’un ennui indéniablement profond. Certes, d’ordinaire, çà n’était jamais véritablement très intéressant, mais aujourd’hui, cela semblait battre tous les records. Les heures s’étaient prolongées inlassablement, les trotteuses des horloges étaient tellement lentes qu’on aurait pu croire qu’elles avaient été trafiquées par le don d’un mutant quelconque de l’établissement. Ce genre de journée trop longue, trop ennuyeuse, trop chiante. Infernale. Nathaniel avait somnolé la plupart du temps, mais il n’avait même pas vraiment réussi à s’endormir complètement en cours. C’était dans sa nature, çà ; il n’arrivait jamais à s’endormir n’importe où trop facilement, sauf s’il était dans un état de fatigue extrêmement avancé, peut-être. Il n’était pas comme tous ces gosses qui dès qu’ils posaient un coude sur la table, piquaient du nez sur leur feuille de cours. Il n’était pas n’importe qui, lui. A défaut de trouver quoique ce soit d’intéressant à faire ou à écouter dans les cours en eux-mêmes, Nathaniel s’était donc laissé porter par diverses réflexions, le nez tantôt en l’air, tantôt tourné en direction de la fenêtre. L’esprit ailleurs. Soupirant invariablement. S’ennuyant ferme. Il avait songé sécher une heure ou deux pour rejoindre Val’ dans un coin et tirer son coup, mais il avait beau chercher, il ne savait pas où se trouvait le mésopotamien dans l‘institut. C’était toujours quand on cherchait quelqu’un que ce quelqu’un restait introuvable, comme par hasard, de toutes façons. Quel ennui. Le sort devait s’acharner sur son innocente personne, comme c’était regrettable. Qu’il ait une misérable heure de libre ne changeait rien à la situation. Même pas une personne intéressante à emmerder dans un coin, même pas une victime intéressante à persécuter dans un couloir. Nada, personne. Ils étaient tous en cours en même temps ou quoi ? Décidément, il y avait des jours comme çà…

    Et finalement, lorsque les cours prirent enfin fin, Nathaniel s’étira sur la chaise de la salle de cours dans laquelle il se trouvait alors, bâilla ostensiblement et décida de retourner directement dans sa chambre. Tant pis, si cette journée était destinée à être ennuyeuse à souhait, et bien il ne passerait pas son temps à chercher une distraction pour la tromper. C’étaient les distractions qui venaient à lui, comme tout le monde et tout le reste, de toutes façons et après tout, pas le contraire. Ou du moins aimait-il voir les choses ainsi, notre petit prince. Le russe se mit donc en route, devenu indifférent aux victimes potentielles qui pouvaient maintenant se desservir dans les couloirs. Il y avait un temps pour tout, voyez-vous. Et puis, l’attente était devenue trop lassante. Maintenant, tant pis. Comment çà, Nathaniel était d’humeur changeante ? Cela… C’était tout lui. Egoïste, que voulez-vous, le sale gosse. Il marchait de son éternel pas nonchalant, tirant sur le bas de son gilet noir d’un air absent. Il adressa un regard hautain à quelqu’un en passant, décocha un sourire hypocrite à un autre, par pur réflexe. Comme toujours. Puis finalement, il arriva à la fameuse chambre qu’il partageait avec deux… collègues de section. Il eut à peine le temps d’ouvrir la porte et de faire trois pas qu’une voix masculine s’élevait déjà.

    - Qu'est-ce que tu fous là, tu devrais pas être en train d'emmerder ton monde quelque part ? C'est pourtant ton activité favorite.

    Nath haussa un sourcil, l’air méprisant au naturel, et porta en même temps son regard de pâle acier sur son interlocuteur, soit bien évidemment Kalyan Ganesh en personne. Car c’était bien lui qui venait d’apostropher Sa Seigneurie de la sorte alors qu’elle mettait à peine les pieds dans ce qui était sa Demeure - de toutes façons, il n’y avait personne d’autre dans la chambre, visiblement, alors qui d’autre ? Il referma la porte. Ah, Kalyan. Ce cher Kalyan. Un rival de choix pour notre russe, à dire vrai. Que dis-je, LE rival, même. Un mec que le jeune Kovalevski ne pouvait tout bonnement pas encadrer, pour des raisons bien à lui et qui ne concernaient que lui. Un mec qu’il avait l’habitude de prendre de haut, de chercher, de provoquer, pour prouver à sa façon sa supériorité. Un mec qui, de surcroît, partageait sa chambre. Que le hasard faisait bien les choses, tout de même. Entre mâles belliqueux, vous vous imaginez bien ce que la colocation pouvait donner, parfois. Heureusement qu’il y avait Ruby, la seule présence féminine de la chambrée, pour apaiser les choses dans les situations critiques, n’empêche... Mais aujourd’hui, en cette fin de journée de cours-là, miss Whestphan n’était visiblement pas là. Et Nathaniel n’en avait de toutes façons rien à faire : qu’on ne vienne pas lui dire qu’il avait indéniablement besoin d‘elle pour sauver sa peau des griffes de l‘indien, pas à lui. Qu’on vienne lui dire cela, et il éclaterait de rire à la tronche de l’inconscient. Oui, le SEER possédait un orgueil et une confiance en soi démesurés, mais n’était-ce pas en partie ce qui faisait de lui Nathaniel Kovalevski ? Si, certainement.

    Le jeune homme prit le temps de s’approcher de son lit, pour y déposer son sac à bandoulière d’un geste élégant et désinvolte de la main, avant de se tourner vers son colocataire, lui-même couché sur son propre lit. Il haussa de nouveau un sourcil, l’air hautain, et rétorqua enfin, sur un ton suintant d’ironie :

    - Bonjour à toi aussi, Ganesh.

    Oh, rassurez-vous, Nathaniel n’en avait à vrai dire que très peu faire, des politesses de la part de son collègue SEER. C’est juste que c’était dans sa nature : il fallait toujours qu’il se moque, qu’il persiffle, qu’il saisisse toutes les balles au bond pour exercer son talent d’ironie et de narquoiserie. Qu’il aimait être chiant. Qu’il adorait être emmerdant. Et qui mieux que l’ennemi juré accessoirement collègue de chambrée pour être la victime parfaite, je vous le demande ? Nathaniel s’en délectait d’avance. Emmerder son monde, « son activité favorite » ? Mais c‘est qu‘il pouvait parfois être perspicace, l‘hypnotiseur… Le sourire du russe s‘élargit, alors qu‘il se laisser choir en position assise au bord de son propre lit, soudainement de nouveau motivé pour des activités purement Nathanielesques. Il fit une mimique ostensiblement niaise et prit un ton faussement mielleux pour susurrer, dans un soupir théâtral :

    - Oh Kalyan, décidément, tu me connais trop bien.

    Mais comme d’habitude, tout dans son attitude, l’air de son visage, son ton et son air sournoisement amusé ne laissait entendre qu’un royal « je me fous de ta gueule, mec ». Bien évidemment. Il reprit d’ailleurs bien vite son attitude arrogante, son agaçante assurance et son sourire narquois pour reprendre la parole, posant ses mains sur le lit, derrière lui, pour renverser les épaules en arrière et y prendre appui. Désinvolte.

    - Mais justement, qui te dit que je ne viens pas emmerder mon monde, là ?

    Ah certes, çà n’avait pas vraiment été prévu.
    Mais tant qu’à faire…
    Cette journée ne serait peut-être pas si ennuyante que cela, au bout du compte.

| 1200 mots tout rond n___n
T'inquiètes ♥️ |
avatar
Nathaniel Kovalevski
Tyrant mouth. ✖
✖ Tyrant mouth. ✖

Nombre de messages : 61
Age : 25
Localisation : Un peu partout.
Emploi/loisirs : S'amuser. Donner des ordres. Se sentir supérieur.
Humeur : Arrogante et provocatrice.
Date d'inscription : 08/11/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: « Je donne un ordre, tu l’exécutes. »
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Bad day's ... What else ? [Nathaniel ♥]

Message  Kalyan Ganesh le Dim 24 Jan - 22:56

Le jeune indien avait à peine eu le temps de poser son sac dans un coin de la pièce, de s'allonger confortablement sur son lit, les bras croisés derrière la tête, qu'il vît la poignet de la porte de sa chambre bouger. Il n'a même pas eu le temps de laisser parler son imagination pour se trouver une quelconque activité intéressante. Il avait espéré pendant quelques infimes instants que ce serais un élève qui s'était malencontreusement trompé de chambre, chose plutôt compliqué à se persuader avec les trois noms inscrits sur la porte; ou encore que c'était un de ses sex friends en manque de compagnie mais … la personne qui venait de passer le pas de la porte ne correspondait à aucun de ces critères. Finalement c'était la silhouette fine de son colocataire tant adoré qui venait de franchir l'entrée … notez l'ironie qui dégouline de cette phrase. Kalyan se devait donc d'accueillir le russe avec toute la joie que pouvait provoquer son entrée dans la chambre, question de réputation;

-Qu'est-ce que tu fous là, tu devrais pas être en train d'emmerder ton monde quelque part ? C'est pourtant ton activité favorite.

Et voilà. Un accueil à la hauteur du jeune russe. Et c'était tout le temps comme ça, deux mâles à très forte personnalité dans une même pièce ça pouvait donner un mélange assez … explosif, et pas grand monde en ressortait indemne. Heureusement, il faudrait plutôt dire malheureusement, qu'une certaine présence féminine permettait d'alléger l'humeur de la pièce. Ou pas. Le jeune indien n'aimait pas particulièrement la Rousse, il avait une certaine méfiance envers les femmes, mais il fallait avouer qu'il se retenait lorsqu'ils se trouvaient tous les trois dans leur chambre en fin de soirée. Sûrement par retenue, il n'aimait pas les femmes mais les jugeant plus faibles il ne les attaquait jamais le premier … sauf quelques rares cas qu'il considérais comme à part. Comme par exemple Judith, la tellement blonde et éblouissante jeune femme qui s'avérait aussi tenace qu'un pittbull en sa présence … Mais tout en délicatesse et subtilité bien sûr.

Son attention revint vers le jeune homme aux prunelles acier lorsqu'il le vît du coin de l'œil enfin bouger de devant l'entrée. Le russe s'approcha de son lit pour y déposer son sac d'un geste élégant avant de se retourner vers lui, une moue hautaine plaqué sur le visage. Plus prononcé que d'habitude en tout cas. Ca y est, en quelques instants il avait réussit à taper sur le système de l'indien alors qu'il n'avait toujours pas ouvert la bouche … décidément il était très fort ce Nathaniel. Et ce visage supérieur il devait le supporter tous les jours, mais il avait des moments de saturation, durant lesquels il en avait tellement marre qu'il ne venait pas dormir dans leur chambre commune pendant quelques jours, le temps de pouvoir décompresser. De plus cela lui convenait tout à fait car il pouvait passer quelques instants avec ce qu'il considérait comme de véritables amis, sans pour autant leurs confesser toute sa vie avant Fake Pearl.

Il tourna la tête en entendant le jeune homme ouvrir la bouche pour la première fois depuis qu'il avait passer l'entrée de la chambre.

-Bonjour à toi aussi, Ganesh.

Et voilà, maintenant il venait d'ouvrir la bouche et l'ironie qui dégoulinait de cette phrase ne pouvait pas lui échapper. Le jeune indien ne réagit pas, du moins il ne le montra pas, se contentant seulement de hausser un sourcil, curieux de ce qu'il pourrait rajouter ensuite. Le russe s'assit sur son propre lit avant de tourner un visage excessivement niais vers lui et de laisser échapper dans un soupire théâtrale, qui n'aurait pas déçu Nao:

-Oh Kalyan, décidément, tu me connais trop bien.

Il ne fallait pas avoir le QI d'Einstein pour deviner qu'il se foutait royalement de sa gueule. De toute façon Sa Majesté du Sarcasme ne savait s'exprimer qu'ainsi avec lui … Kalyan fronça les sourcils et se releva de manière à ne pas être en position d'infériorité, être allongé face à quelqu'un qui était assis, surtout quand ce quelqu'un s'appelait Nathaniel Kovalevski, n'était pas dans ses habitudes. Ca pourrait paraître ridicule mais c'était ainsi, Kalyan comptait sur sa présence physique pour intimider les gens, ce qu'il arrivait à faire la plupart du temps. Il déplia donc ses longues jambes afin de s'asseoir sur son lit, face au russe, une mine désinvolte sur le visage.
Ce dernier bougea également et pris appuis sur ses bras qu'il avait déplacé derrière lui, avant de reprendre la parole.

-Mais justement, qui te dit que je ne viens pas emmerder mon monde, là ?

Un simple haussement de sourcil suivi d'un sourire en coin comme seules réactions. A première vue le jeune homme était tout disposé à une joute verbale, ce qui commençait à améliorer l'humeur massacrante de l'indien. Quoi de mieux que des piques mûrement réfléchies et envoyés à la tête de l'arrogant pour se remonter le moral ? Il existait bien d'autres manières d'arranger son humeur mais là, tout de suite, il était tout disposé à « s'amuser » avec le russe.
Kalyan croisa les bras avant de reprendre la parole.

-Hum … désolé mais je ne fais pas partie de ton monde. Même si, visiblement, tu adores m'emmerder.

L'indien se releva de sur son lit afin de déployer sa taille imposante, s'amusant à mettre en évidence la différence qu'il pouvait exister entre eux. Le russe n'était pas particulièrement petit mais comparé à Kalyan peu de monde arrivait à paraître imposant. Il utilisait tous les moyens à sa disposition pour énerver Nathaniel et il aurait été ridicule de passer à côté de l'avantage certain que pouvait représenter sa grande taille. Le jeune homme fit quelques pas dans la chambre, sans aucun but précis en tête, avant de se retourner vers le russe.

-D'ailleurs, par curiosité, pourquoi est-ce que j'ai l'extrême honneur de recevoir les sarcasmes d'un gamin … ?

Un petit sourire en coin accompagna sa question et il posa une épaule sur le mur à côté de lui, son humeur s'améliorant au fur et à mesure que la … conversation avançait.
Finalement la journée s'annonçait de plus en plus intéressante, il ne tenait qu'à Nathaniel qu'elle devienne encore plus passionnante.


[1042 mots ... j'espère faire mieux la prochaine fois ^_^]
avatar
Kalyan Ganesh
La Liberté n'est qu'une illusion.
La Liberté n'est qu'une illusion.

Nombre de messages : 83
Age : 26
Localisation : Partout et nul part, cherche-moi.
Emploi/loisirs : Regarder tout ce qu'il se passe autour de moi.
Humeur : Approche et tu le sauras assez vite ♥
Date d'inscription : 03/07/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: Hypnose.
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Bad day's ... What else ? [Nathaniel ♥]

Message  Nathaniel Kovalevski le Dim 21 Fév - 18:29

    Il y avait une chose que Nathaniel pouvait accorder à l’illustre personne qu’était Kalyan, c’était qu’on ne s’ennuyait guère souvent avec lui. Peut-être même qu’on ne s’ennuyait pas du tout, mais le jeune russe étant d’un égocentrisme et d’un orgueil rares, il ne fallait pas trop lui en demander non plus. Il pouvait donc concevoir et avouer qu’il s’amusait bien à provoquer son colocataire de la sorte, mais de là à dire qu’il l’adorait et qu’il l’admirait, il y avait un monde, bien entendu. Sinon, ce ne serait pas Nathaniel Kovalevski.

    Nath garda les yeux rivés sur son vis-à-vis, alors que celui-ci se redressait en position assise, sur son lit. Il conserva le même air hautain et amusé, narquois et provocateur, indifférent aux mimiques de Kalyan qu’il connaissait aussi bien que lui connaissait ses airs suffisants. C’était un jeu, une joute verbale, un agréable jeu. Cela chassait l’ennui et cela permettait d’exercer son talent pour l’éloquence, on en faisait souvent une pierre deux coups. Toujours appuyé sur ses mains, le russe tendit ses jambes pour poser nonchalamment un pied sur l’autre, sur le sol. Comme s’il se mettait à son aise, comme si le prince s’installait confortablement sur son trône. Instant d’accalmie très bref, avant que l’indien ne reprenne la parole, en réponse aux premières attaques verbales du russe. C’était un peu comme un match de tennis : on s’envoyait et on se renvoyait la balle, sans cesse, jusqu’à ce que l’un des deux adversaires ne tombe. Un jeu. Tout un art.

    - Hum … désolé mais je ne fais pas partie de ton monde. Même si, visiblement, tu adores m'emmerder.

    Nathaniel releva les yeux sur Kalyan, les lèvres s’étirant en un sourire en coin. Ce genre de propos l’amusait, en vérité. Cà en était presque agréable, même. S’il adorait emmerder son camarade de chambrée ? Hum, tout était une question de point de vue et de vocabulaire à employer, mais pourquoi pas. Il était vrai que bien souvent, très souvent, l’indien arrivait à bien irriter notre petit prince. Pas que cela soit forcément très dur, mais tout de même. Nathaniel était de toutes façons bien connu pour ne pas pouvoir supporter l‘autorité d‘autrui, pour exécrer la domination de qui que ce soit d’autre que sa propre personne. Alors forcément, si vous le mettiez dans la même chambre qu’un élément masculin fort du centre comme Kalyan Ganesh, l’instinct de compétition perçait la surface tout seul. Car c’était un besoin, chez le SEER, d’emmerder son monde et de ne pas se laisser marcher sur les pieds. Il avait sa fierté, il avait son égoïsme, il avait son égocentrisme, il avait sa vanité. Il était insupportable et agaçant de nature, mais il l’était encore plus envers les personnes qui, à son compte, sortaient un tant soit peu du lot des êtres inférieurs, de ce qu’il considérait comme sa cour ou l’ensemble de ses sujets. Bonne ou mauvaise chose ? Allez savoir. Toujours est-il que cette manière de penser et de voir les choses n’était même pas étonnante, lorsque l’on savait qu’elle était celle de Nathaniel. Mais passons.

    Le jeune homme ne répondit cependant pas dans l’immédiat, trop occupé qu’il était à plisser les yeux d’un air légèrement agacé, lorsque Kalyan se leva. C’est qu’il était grand, voyez-vous, l’indien. Si Nathaniel ne s’était jamais considéré petit avec son mètre 78, il n’empêche que comparé à son colocataire… Hum, ce n’était pas la même chose, disons. C’était d’ailleurs là une des choses qui l’avait tout de suite mis en rogne contre Kalyan, le jeune Kovalevski : sa taille imposante. L’indien pouvait regarder de haut, lui, au sens propre du terme. Et c’était terriblement frustrant, quand vous n’étiez pas la personne qui regardait de haut, justement. Très frustrant. Mais bon. Ne pas se laisser avoir à ce petit jeu aussi facilement, voyons. Nathaniel secoua la tête d’un air désinvolte, écarta d’un geste une mèche de cheveux lisse qui lui tombait devant les yeux, et prit enfin la parole pour répliquer.

    - Au contraire, mec. Tout tourne autour de moi, donc tout fait partie de mon monde.

    Présomptueux, comme propos ? Bien sûr que oui, terriblement. Mais là encore, au risque de me répéter, c’était Nathaniel. La vanité et l’arrogance étaient banalités. Etre imbu de soi-même, une habitude. Bien sûr qu’il se trimbalait un sacré complexe de supériorité, le jeune homme. Mais là encore, qui ne le savait pas ? C’était ce qui faisait en très grande partie ce qu’il était, et puis c’était tout. Et il adorait être comme çà, d’ailleurs. Bien évidemment.

    - D'ailleurs, par curiosité, pourquoi est-ce que j'ai l'extrême honneur de recevoir les sarcasmes d'un gamin … ?

    Tsss… Comment çà, « gamin » ? Et c’était quoi, cette posture arrogante ? Comme si qui que ce soit pouvait le battre sur ce domaine… Quelle ineptie. Nathaniel resta dans la même position, assis nonchalamment sur son lit, mais tourna la tête pour toiser Kalyan, l’air moqueur et suffisant, en haussant légèrement un sourcil. Pour renvoyer la balle, encore, comme toujours.

    - Si par hasard, tu parles de moi en usant du terme de « gamin »…

    Son sourire narquois s’élargit imperceptiblement.

    - … Et bien disons juste que tu as de la chance, je me sens d‘humeur généreuse aujourd‘hui. Mon pauvre, tu t‘ennuie tout seul, il faut bien que quelqu‘un se dévoue, non ? Estime-toi heureux que je me donne cette peine.

    Le sarcasme était une arme très subtile qui, maniée adroitement, pouvait devenir une véritable arme ou un véritable outil, pour entretenir une de ces joutes verbales adorées. Nathaniel le savait peut-être mieux que quiconque, vu qu’il excellait dans le domaine. Poussant un soupir fataliste pour la forme, le russe se laissa tomber en arrière, sur le dos, pour s‘affaler davantage sur le lit. L’air toujours aussi narquoisement amusé, malgré ses mimiques hypocrites et théâtrales. Et c’est donc tout en mimant un soupir qu’il ajouta, fixant un instant le plafond d’un air blasé :

    - Ma générosité me perdra.

    Mais bien entendu… On y croyait tous, n’est-ce pas ? Certes. En tous les cas, il était certain que pour le moment, Nathaniel s’amusait bien. Lui qui, il y avait quelques instants encore, s’ennuyait ferme, se sentait tout doucement et progressivement régénéré par cette petite discussion fort intéressante entre deux camarades de chambrée. Finalement, il y avait peut-être quelques bons côtés à être en colocation avec Kalyan Ganesh, si on cherchait bien. Quelques, hein. Car ce qui était sûr, c’était que bien souvent, trop souvent, ce genre de petite joute verbale sympathique dégénérait assez vite. Forcément, vous vous imaginez bien qu’entre deux caractères forts… Il y avait bien souvent plus que des étincelles. Mais là encore, c’était tout de le charme de la chose, n’est-ce pas ?

| 1125 mots |
avatar
Nathaniel Kovalevski
Tyrant mouth. ✖
✖ Tyrant mouth. ✖

Nombre de messages : 61
Age : 25
Localisation : Un peu partout.
Emploi/loisirs : S'amuser. Donner des ordres. Se sentir supérieur.
Humeur : Arrogante et provocatrice.
Date d'inscription : 08/11/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: « Je donne un ordre, tu l’exécutes. »
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Bad day's ... What else ? [Nathaniel ♥]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum