Wonderful evening [Domi ♥]

Aller en bas

Wonderful evening [Domi ♥]

Message  Casey Filligan le Dim 27 Sep - 22:26

[ ~> Need to change ideas ]


Les bars. Casey les connaissait bien, sans pour autant les fréquenter régulièrement. Il lui arrivait parfois d'y aller, mais pas aussi souvent qu'avant. Il y avait un temps, il y allait assez souvent. C'était avant qu'il ne connaisse Fake Pearl. Pourtant, ce soir, tout lui semblait différent. D'abord, parce qu'il n'était pas venu seul. Et aussi, parce qu'il n'était pas dans le même état d'esprit que d'ordinaire. Non. Ce soir, quelque chose avait radicalement changé dans sa vie. Il se sentait léger, aérien, presque autant qu'une plume. Dans sa poitrine, son cœur battait enfin à l'unisson avec un autre. L'avait-il cherché ? Peut-être. L'avait-il mérité ? Il l'espérait. Il ferait tout pour être digne. Qu'importe ce qu'on lui demanderait de faire ou de penser. Tout, n'importe quoi, il voulait juste rester à ses côtés. Et rien ni personne ne l'en empêcherait. Le monde entier pouvait bien se dresser contre lui, il surmonterait tous les obstacles. Coûte que coûte ! Dominick en valait bien la peine.

Le jeune Celte se voyait encore, plusieurs minutes auparavant, dans la salle de musique, l'anglais à ses côtés. Il lui semblait sentir les lèvres de Domi sur les siennes, leur baiser tendre et passionné, la myriade d'émotions qui s'étaient emparées de lui à cet instant, son coeur battant la chamade dans sa poitrine. Il se demandait sans cesse comment il avait pu en supporter la fin. Ne plus pouvoir le toucher, ne plus pouvoir sentir sa chaleur, étaient devenus des choses impossibles à penser. Comment pourrait-il s'en passer désormais, maintenant qu'il y avait goûté ? Il ne voulait plus se passer de lui, il ne pouvait plus. C'était en partie pour cette raison que, une fois leur baiser terminé, il avait lové sa tête dans son cou et que ses doigts étaient venus s'entremêler aux siens. Parce qu'il avait besoin de le toucher, le sentir contre lui. Et il lui avait demandé de rester avec lui ce soir là. L'anglais avait mis un peu de temps à répondre, mais quelle importance puisqu'il était d'accord ?! Il lui avait murmuré doucement quelques mots à l'oreille. Et quel effet ils avaient eu !

«
Hum, je veux bien, je n'ai absolument rien de prévu ce soir ! Mais tu voudrais aller où ? »

Où ? Peu importait. Tant qu’il était avec lui. Il aurait pu rester des heures, dans cette salle remplie d’instruments, si l’anglais était resté à ses côtés. Il était bien trop heureux qu’il ait accepté sa proposition – avait-il seulement douté qu’il refuserait un moment en sa compagnie ? – pour réfléchir à quoi que se soit d’autre. Néanmoins, il avait bien du se l’avouer, il avait tout de même pensé à un endroit où ils pourraient être totalement seuls, et certains qu’on ne viendrait pas les déranger. Mais ce n’était certainement pas la meilleure idée. S’il avait déjà eut du mal à résister à l’envie de l’embrasser – envie à laquelle il avait finalement cédé, mais sans aucun remords – il existait des désirs bien plus intenses qui pouvaient se réveiller en lui. Etait-ce pour autant de sa faute ? Casey était humain, après tout. Et en quoi était-ce déplacé d’éprouver de tels désirs ? Et puis, il n’était pas non plus une bête incapable de se retenir. Il pouvait très bien se contrôler – dans une certaine mesure, évidemment. Si Domi venait à le provoquer, cela paraissait tout à fait logique qu’il aurait beaucoup, beaucoup, de mal à garder le contrôle sur lui-même. Mais ils n’en étaient pas à ce point là, de toute manière. Et la voix de l’anglais brisa le silence.

«
J'ai trouvé ! »

Il avait parlé un peu plus fort, et cela avait un peu surpris Casey, qui fronça doucement les sourcils. Heureusement pour lui, Domi n'était pas du genre crier non plus. Aussi, il ne protesta pas et le laissa terminer sa phrase.

«
On va aller dans un bar ! Parce que j'suis jamais allé dans un bar, alors je suis un petit peu curieux. »

Un bar. Oui pourquoi pas. Ce n'était peut-être pas le lieu classique pour un premier rendez-vous mais, au moins, cela avait le mérite d'être original. Et puis, Casey n'était pas du genre à refuser d'aller dans ce genre d'endroit. Il éprouvait seulement une légère appréhension, peu désireux de montrer à l'anglais certains ivrognes qui aimaient passer du temps là-bas. Certainement une des raisons pour lesquelles il ne se rendait si souvent au Requin Filou. L'ambiance avait beau être festive, il préférait tout de même éviter certains énergumènes, entre autres, ceux qui venaient noyer leurs soucis dans l'alcool. Ce n'était jamais très beau à voir et puis, il se rappelait avoir déjà été dérangé par l'un d'eux. C'était une expérience qu'il ne désirait pas réitérer, d'autant plus en si bonne compagnie. Il était hors de question qu'on vienne les déranger lorsqu'ils étaient ensemble.

«
Bon d'accord. »

Acquiesça-t-il. Il allait se lever lorsque, soudain, il sentit les lèvres de Domi effleurer sa joue, y déposant un baiser aussi léger qu'une plume. Sous le coup de la surprise, de légères rougeurs s'emparèrent de son visage, alors que ses lèvres s'entrouvrirent pour laisser échapper un petit « oh » d'étonnement, dans un souffle. Comme s'il venait de se rendre compte de son geste, l'anglais se recula brusquement, se relevant par la même occasion. Casey le regarda, un peu surpris, les sourcils légèrement haussés. Puis, un léger sourire amusé vint flotter sur ses lèvres, en voyant sa gêne. Il ne le quitta pas des yeux lorsqu'il passa une main dans ses cheveux, regrettant seulement que, pour se faire, il dut lâcher sa main. Le musicien l’écouta bafouiller quelques mots, souriant devant son embarras, qu'il trouvait des plus adorables.

«
Tu … heu, c'est bon, t'es prêt ? On pourrait y aller maintenant vu l'heure qu'il est ! »

Oui, c'était vrai, il commençait à se faire un peu tard, mais pas pour aller dans un bar. Au contraire, dans ce genre de lieu, on pouvait presque dire qu'il était encore tôt. Néanmoins, il prit sa main sans broncher. En se relevant, il l'attrapa son T-shirt. Se promener torse nu de le dérangeait pas tant que cela, mais s'ils allaient dehors il risquerait d'avoir froid. Quoi que... La perspective de se coller à Domi pour se réchauffer n'était pas déplaisante. Au contraire, elle était même très agréable. Mais bon, il préférait éviter un rhume. Aussi, avant qu'ils ne passent la porte, il lâcha très brièvement la main de l'anglais, pour enfiler rapidement son T-shirt, tout en lançant au M.U.S.E un regard à la fois désolé et amusé.

«
Il va faire froid dehors et, ce n'est pas que je ne veux pas me coller à toi – je n'ai pas besoin d'une excuse pour ça de toute façon – mais, si j'attrape un rhume je te forcerai à être mon infirmière personnelle... Et je ne suis pas certain que tu aies la tenue adéquate dans ton armoire. »

Il lui adressa un clin d’œil malicieux, laissant sa langue s’échapper de ses lèvres, un large sourire illuminant son visage. Et, comme si c'était tout à fait naturel, comme s'il avait prononcé de simples paroles anodines, il reprit la main de Domi, entremêlant ses doigts aux siens, pour l'entraîner au dehors.

C’était ainsi qu’ils s’étaient retrouvés au Requin Filou, après plusieurs minutes de marche silencieuse. Casey s’était étonné que le temps passe si vite, lorsqu’il était avec lui. Le trajet jusqu’au bar lui avait semblé duré quelques secondes, à peine. Il n’avait pu s’empêcher – pourquoi l’aurait-il fait ? – d’observer l’anglais, pendant qu’ils marchaient, ses lèvres effleurant par moment sa peau pâle et douce. Bisous sur la joue, bisous dans le cou. Il avait à peine conscience de l’effet qu’avait Dominick sur son comportement. Ce n’était pas seulement d’être amoureux – car qu’était-ce, si ce n’était pas de l’amour ? De l’attirance ? Non, ce sentiment était trop fort – qui le transformait ainsi. Peut-être tout simplement parce qu’il aimait cet anglais là, et pas un autre. Ce devait être pour cette raison qu’il était aussi tendre avec lui. Et puis, Domi était tellement adorable ! Il lui paraissait impossible de réagir autrement en sa présence ! Déjà que Casey ne se comportait pas de manière très
« adulte » en temps normal, avec l’anglais, on aurait presque pu dire que c’était encore
pire ! Qui pourrait se douter que, sous ses airs d’adolescents, il avait déjà vingt ans ? Et que dire de l’anglais qui, du haut de ses 17 ans, paraissait n’en avoir que 14 ou 15 ? Il n’y avait pas à dire, ils formaient une belle paire, ces deux là. Non. Un beau couple.

Main dans la main, ils étaient arrivés devant la porte du bar et ils étaient entrés. L’endroit était moins rempli que d’ordinaire – il était encore tôt, pour aller dans un bar – mais plusieurs tables étaient occupées, tandis que d’autres clients étaient assis face au comptoir. Certains discutaient discrètement, la plupart, de vive voix, avec de grands gestes. Avec un peu de chance, à une heure pareille, ils ne croiseraient pas d’ivrognes. Casey ne voulait pas que Domi les voit. Ni même qu’ils soient tous les deux dérangés, tout simplement. Il aurait voulut être seul avec lui, rien qu’avec lui. Il existait des endroits plus intimistes qu’un bar, mais tout de même. S’il pouvait éviter – pour une fois ! – d’être en plein milieu de la foule ! Bien évidemment, l’idéal aurait été un endroit encore plus discret, mais ce n’était certainement pas le meilleur moyen pour qu’il garde son sang-froid. Et puis, de toute manière, cela ne les empêcherait pas de passer une bonne soirée. Même s’il devait avouer qu’il appréhendait déjà l’instant où il devrait certainement le quitter … Mais mieux valait ne pas y passer, et savourer pleinement chaque seconde qu’il passait en sa compagnie.

Il se dirigea vers le bar, mais pensa soudain que ce n’était peut-être pas une si bonne idée. Dominick, assis sur un tabouret haut … Non, il valait mieux éviter. Si Casey trouvait sa maladresse plus qu’adorable, il n’allait pas non plus tout faire pour la provoquer. Il préféra donc une table, un peu dans un coin, mais – malheureusement – pas spécialement isolée du reste de la pièce. Tant pis, puisqu’il n’avait pas le choix … Le musicien ne laissa pourtant pas l’anglais s’asseoir avant de lui avoir volé un baiser. Il ne prit pas la peine de prendre place lui aussi : il préférait d’abord aller lui chercher un verre. Après tout, n’étaient-ils pas dans un bar ?

«
Je vais nous chercher à boire. Tu prends quoi ? »

[ 1767 MOTS ]
avatar
Casey Filligan

Nombre de messages : 85
Age : 26
Localisation : Somewhere ! <3
Humeur : Soooo fine ! =D
Date d'inscription : 18/04/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: Contrôler les sons
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wonderful evening [Domi ♥]

Message  Dominick Garwood le Sam 3 Oct - 17:37

Casey et Domi marchèrent plusieurs minutes main dans la main et dans un silence léger avant d'arriver enfin devant l'enseigne du bar « Le Requin Filou ». Le trajet avait semblait remarquablement court à Domi, et la présence du Celte avec lui n'était sûrement pas étranger à ça, mais il était quand même content d'être arrivé pour pouvoir se mettre au chaud, l'anglais étant plutôt frileux. Habiter en Angleterre ne l'avait pas inciter à aimer le froid, c'était même tout le contraire qui s'était passé, l'anglais adorait la chaleur. Mais d'un autre côté il allait regretter tout les petits bisous que lui avait fait Casey durant tout le trajet, il se saisissait de chaque opportunité pour pouvoir le toucher et Domi nageait en plein bonheur, cela se voyait même sur son visage: un sourire béat sur son visage. C'était la première fois qu'il se sentait aussi bien, mais c'était également la première fois que l'anglais était amoureux et il espérait que cela allait continuer pendant longtemps. Oui, à bien y réfléchir Domi était sûrement amoureux, bel et bien accro à l'humour, au caractère du Celte et, il faut bien le dire, à son physique. Casey était beau et Domi se surprenait à admirer ses mains, ses lèvres ou bien son torse lorsqu'il était torse-nu.

Le couple franchit alors l'entrée du bar et Domi posa enfin le pied pour la première fois de sa vie dans un bar et le Requin Filou correspondait plutôt bien à l'idée qu'il s'en était fait durant le temps du trajet. Il y avait un comptoir sur la droite avec nombre de chaises hautes, derrière le comptoir était étalé un nombre impressionnant de bouteilles, d'alcool ou non, dans le fond il y avait plusieurs tables dont quelques une étaient inoccupées, et sur la gauche un petit emplacement vide avec une estrade sur laquelle se trouvait plusieurs instruments de musique. Sûrement pour danser se dit le brun. Casey les dirigea tout d'abord vers le comptoir avant de changer de cap et de marcher en direction d'une table de libre dans le fond de la pièce. Domi fronça les sourcils en se demandant ce qui avait provoqué ce changement de direction. Le musicien embrassa une nouvelle fois l'anglais avant que celui-ci ne s'assoit sur une des chaises qui entouraient la table.

« Je vais nous chercher à boire. Tu prends quoi ? »

Domi n'ayant vraiment aucune connaissance dans les boissons -à part les jus de fruit, soda et compagnie- il dit la première chose qui lui vint en tête :

« Euh … Une Piña Colada ? C'est Nao qui n'arrête pas de me dire que c'est super bon, alors je vais essayer pour voir. »

Un petit sourire tout innocent pris place sur ses lèvres et il regarda Casey se diriger vers le bar où il passa la commande et commençant à jouer avec les sous-verres qu'il y avait encore sur la table. Le jeune anglais était en perpétuel mouvement, il ne pouvait s'empêcher de toujours faire quelque chose, même lorsque c'était juste pour s'occuper les mains. Il laissa errer son regard sur toute la pièce et ses pensées vagabondèrent en attendant le retour du Celte. Dominick se demanda à quel moment leur relation avait bien pu basculer, ce qui c'était passé, mais il ne trouva pas la réponse à ses questions. Il se revit, plusieurs minutes auparavant, encore dans la salle de musique de l'institut et il regrettait quelque peu la relative intimité qu'ils avaient eu là-bas. L'anglais se revit encore tout bafouillant devant Casey après l'avoir légèrement embrassé, il n'avais pas pu s'en empêcher, c'était un désir plus fort que lui et contre lequel il ne pourrait pas résister. Mais il avait été quelque peu déçu en voyant Casey remettre son t-shirt juste avant de traverser la porte de la salle de musique, il se demandait bien quand est-ce qu'il pourrait bien le revoir torse-nu, et ses joues prirent une couleur rouge en voyant l'image qui venait de passer dans son esprit: Casey simplement vêtu d'un boxer. L'anglais secoua la tête à cette image, très agréable, et fit prendre à ses pensées une autre direction moins « dangereuse ». La remarque que Casey avait fait après avoir enfiler son haut l'avait fait particulièrement rire:

« Il va faire froid dehors et, ce n'est pas que je ne veux pas me coller à toi -je n'ai pas besoin d'excuse pour faire ça de toute façon- mais, si j'attrape un rhume je te forcerai à être mon infirmière personnelle … Et je ne suis pas certain que tu aies la tenue adéquate dans ton armoire. »

Le sourire malicieux et la langue qui dépassa d'entre ses lèvres accompagnait la remarque et Domi avait tellement rigoler que quelques larmes s'échappèrent de ses yeux couleurs caramel fondu. L'anglais avait réussit à se calmer quelque peu et lui expliquer les raisons de cette soudaine hilarité:

« C'est Jude ! Elle avait fait une petite fête déguisé il y a pas mal de temps, on était pas beaucoup, à peine cinq ! Mais c'était bien marrant ! Nao était en danseuse de french Cancan, Judith en princesse de conte de fée, Neela en paparazzi et Makkuro en … rien du tout mais il est venu pour faire plaisir à Judith. Et moi j'étais en infirmier. Donc si, j'ai bien la tenue adéquate dans mon armoire. »

Un nouveau fou rire l'interrompit, l'anglais s'essuya les yeux avant de renouer ses doigts avec ceux du musicien et il réussit à se calmer lors du chemin entre la salle de musique et le bar. Néanmoins à cette pensée un nouveau sourire s'afficha sur les lèvres du brun. Tournant la tête il vit que Casey attendait patiemment que le barmaid ait fini de le servir, et dans le même temps la porte s'ouvrit et arriva un petit groupe de six ou sept personnes qui se dirigèrent immédiatement vers l'estrade sur laquelle trônait les instruments de musique. Ils saluèrent le barmaid d'un mouvement de tête ou de mains lorsqu'ils passèrent devant le comptoir. Visiblement c'était le groupe qui mettait de l'ambiance le soir dans le bar, à cette pensée le groupe commença quelques accords pour s'échauffer avant que la seule fille du groupe n'attrape le micro et chante quelques morceaux de chanson pour s'échauffer la voix. Domi l'écouta et, complètement absorbé par l'animation qui régnait sur cette estrade, il ne vit pas que Casey, un verre dans chaque main, quittait le bar pour se diriger vers leur table. Il sursauta lorsqu'il remarqua qu'une ombre arrivait vers lui avant de lever les yeux vers son propriétaire. En voyant le celte, Domi lui fit un beau sourire, tout content qu'il était de le revoir enfin. Même si la séparation, si on peut appeler ça comme cela, n'avait pas durée plus de trois minutes. Casey posa les verres sur la table avant de s'asseoir sur l'autre chaise.

« Merci ! J'espère que c'est aussi bon que le prétend Nao. »

A ces mots il porta le verre à ses lèvres, les trempant à peine par mesure de sécurité -ce serait franchement dommage qu'il recrache tout à la figure de Casey s'il aimait pas la boisson, et également un peu gênant- étonné du goût particulier de la boisson, il remit de nouveau le verre à ses lèvres avec cette fois-ci un peu plus d'assurance. Il reposa son verre sur la table et passa le bout de sa langue sur ses lèvres pour en retrouver le goût.

« Hé ! C'est franchement bon ce truc ! Il faudra que je remercie Nao alors, parce que depuis le temps qu'il me casse les oreilles avec ça. »

Il prit de nouveau le verre entre ses doigts avant de se raviser, il venait de se rappeler qu'ils avaient oubliés de faire quelque chose:

« Attend ! Il faut qu'on trinque, sinon ça porte malheur ! »

Domi leva son verre et, tout en regardant Casey droit dans les yeux, fit sonner son verre contre celui du celte. Après un sourire l'anglais porta de nouveau le verre à ses lèvres, l'esprit en fête et heureux d'être en aussi bonne compagnie.


[1357 mots]
avatar
Dominick Garwood
The Electric Guy =D
The Electric Guy =D

Nombre de messages : 191
Age : 27
Emploi/loisirs : Probablement en train de faire le pitre quelque part et de faire rire tout le monde.
Humeur : Très bonne, j'peut avoir un câlin ?? *o*
Date d'inscription : 07/04/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: Je peut contrôler les objets électriques.
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum