~•°. Dance ! Dance ! Baby Dance .°•~

Aller en bas

~•°. Dance ! Dance ! Baby Dance .°•~

Message  Akihito Asano le Mar 21 Avr - 0:38




MusicPlaylist
MySpace Music Playlist at MixPod.com



~•°. Dance ! Dance ! Baby Dance .°•~
•°. PV With Harielle .°•


La journée a été super longue bordel. Ces gamins me pompent toute mon énergie et c’est dire que j’en ai beaucoup ! C’est surtout les tout petits la, les mioches qui ne contrôlent pas leurs pouvoirs. Ceux qui ne savent pas faire la différence entre le bien et le mal. Qu’Est-ce qu’ils sont fatiguant ceux la ! Aujourd’hui c’était à moi de les surveiller, je déteste le lundi ! Reprise des cours et baby-sitter en prime ! Bah, c’est une dure reprise vous trouvez pas ? Mon boulot consiste juste à les surveiller, à les aider à mieux se métriser. Les pauvres petits bouts ! Certains arrivent à peine à comprendre leurs pouvoirs, c’est comme ce petit qui c’est pissé dessus lorsqu’il a vu un monstre devant la porte ! Il c’est mit à crier dans tout les sens en hurlant qu’il y avait des monstres partout ! Ben c’était simplement une illusion qu’il s’était lui-même envoyé ! J’vous jure ! Comment le lui faire comprendre alors qu’il sait même pas ce que c’est une illusion… J’ai du cramer la porte pour faire fuir la bestiole, la direction va encore me mettre ça sur le dos, fait chier…

Bah ! Et puis merde, la journée et terminée et je n’ai pas envie de dormir. J’ai pas non plus envie de me planter devant la télé à regarder des émissions complètements bidons que ces humains nous balancent constamment. Ils sont pas fufute ces couillons la haut hein ! J’suis bien heureux d’être en bas, sous les eaux. Rah ! Sous les eaux ! Je déteste cette idée ! Je déteste l’eau, je me sens pas bien en sa présence, c’est bien connu, l’eau éteint le feu. Je suis comme un chat sur ce coup, je fuis cette eau qui m’affaiblit. Je suis tout de même obligé à prendre des douches, oui, je suis pas quelqu’un de sale. Mais elles sont rapides, j’utilise la nouvelle génération de douche qui me nettoie avec de l’eau à haute pression, j’ai presque pas la sensation d’être mouillé et je suis vite propre ! Vive la technologie quoi ! Enfin bref, j’ai mis toute la vaisselle dans le lave vaisselle et je fume une clope tranquillement en réfléchissant aux possibles activités qui s’offraient à moi. Ce soir je ne suis pas de ronde, chance ! Il manquerait plus que ça tient ! J’ai donc toute ma soirée de libre.

Je regardais amoureusement ma guitare électrique ainsi que mon enceinte. Ah ! Comme j’aimerais les brancher ces deux la! Comme j’aimerais monter le volume à fond et partir en live pour le plus grand plaisir de tous ! Enfin… Je suis pas sur que mes voisins apprécient ça en fait, c’est plus le week-end et peu être qu’ils veulent dormir. J’ai beau être un fêtard invétéré, j’ai quand même un minimum de respect pour mes collègues et surtout sur les règles de l’institut. Il est bien spécifié que le niveau sonore ne doit pas être trop élevé à partir d’une certaine heure. Et cette dernière venait d’être dépassée. Bah ! Et puis si je peux pas mettre le son à fond c’est pas aussi drôle ! Je délaisse donc ma guitare et la seule idée qui me vient en tête et de sortir à l’extérieur. Me rendre dans les lieux de la « populace » comme j’aime bien le dire. C’est la ou les personnes adultes comme moi vivent. Enfin, moi je suis à la limite entre l’institut et ces quartiers. C’est chiant mais j’y suis obligé. C’est donc décidé, ce soir je sors en solo ! Ca fait pas mal de temps que je me suis pas fais une petite virée tout seul. Je m’habille donc rapidement, une chemise blanche que je laisse détachée, mon jean que je portait déjà, mes chaussures, mes bagues que j’avais enlevées un peu plus tôt et c’est partit ! Je ferme la porte à clé et vamos !

Ben que je vis ici depuis plus de dix ans, je suis toujours autant en admiration devant la beauté de Fake Pearl. Surtout en pleine nuit, c’est vraiment un beau spectacle. Qui pourrait penser que l’on soit sous les eaux ? Je rejoins rapidement les ascenseurs aquatique et en prend un pour me mener ou je le désir. Au coin ou il y a les bars, les boites de nuit et tout ce qu’il faut pour s’éclater. Manque de bol pour moi je vois deux élèves rebelles à quelques mètres de moi, les p’tits cons ont vraisemblablement eu la chance de passer à travers les mailles du filets ! Bah ! Je me dirige vers eux, je suis pas du tout content, il est bien tard pour ces deux p’tits de sortir ! Ils vont passer un sal quart d’heure moi j’dis ! Je m’approche discrètement pour pouvoir les surprendre. J’adore faire peur aux jeun’s qui tentent de faire le mur, ils l’oublient jamais habituellement. Je suis à présent derrière eux, à deux mètres, je suis toujours pas repéré et je comprend pas, normalement je suis déjà repéré ! A mieux y regarder, je constate que les deux fuyards sont un p’tit gars et une jeunette ! Rah ! Un rencard, les amoureux, je comprend mieux ! D’un bond rapide je me place derrière eux, j’ai fais assez de bruit pour qu’ils m’entendent.

~•°. Alors les jeun’s ! On s’fait la male pendant la soirée hein ? On va faire un tour en amoureux ? Tss Tss Tss ! .°•~

Je comprend qu’ils étaient bien trop occupés à s’embrasser qu’à me voir arriver. Ils s’écartent l’un de l’autre dès qu’ils m’ont entendu, c’est une relation toute jeune. La fille commence à rougir et le p’tit gars commence à craindre le pire pour lui, il m’a reconnu et mon sourire ne l’aide pas à se sentir mieux ! C’est trop drôle, j’aime faire peur à ces jeunes pour qu’ils comprennent qui c’est le chef ici. Mais ce soir j’allais être sympa avec eux. C’était simplement un rendez vous entre amoureux, c’est pas comme s’ils voulaient aller se mettre la misère au bar ! Je m’allume une clope et je commence à faire mine de réfléchir à leurs punissions. Après une minute qui surement leur paru une éternité je rouvre la bouche.

~•°. Bah ! Je direz rien pour ce soir, je suis pas en service ! Mais faites attention la prochaine fois, vous êtes visibles ici alors la prochaine fois choisissez un endroit plus sombre. Allez rentrez vite dans vos chambres ! .°•~

Ma main crépita et s’enflamma, celle-ci pointant vers les dortoirs. Les petits jeun’s n’attendirent pas leur rendu, avec un croisement de regard ils partirent en courant, rejoignant rapidement leurs chambres respectives. Ce soir ils avaient apprit qu’il fallait être plus discret quand on sortait ! Moi aussi j’avais tenté d’aller m’amuser lorsque j’étais jeune. Malheureusement, je n’avais pas eu de chance car les surveillants étaient des salauds ! Enfin bref. Je vais prendre mon ascenseur et je me rend aux quartiers de nuit. Il y a peu de monde mais c’est normal, on est lundi ! Je n’ai pas vraiment envie de m’assoir sur une chaise pour boire une binouze non, j’ai le sang qui bouillonne en moi et j’ai besoin de me bouger, de m’éclater, j’ai besoin de musique ! Je prend donc la direction des clubs ! Sur tout Fake Pearl il n’y en a que deux ! « La raie d’orée » & « Le poisson Chantant » Le premier étant mon préféré ! Celui qui bouge le plus, la musique est bonne, l’ambiance enflammée, c’est le club pour les jeunes et les célibataires surtout. Le deuxième est plus calme, plus posé. Il y a de la musique plus douce et de temps à autre, des karaokés comme le nom l’indique. Je vais donc à la Raie d’orée. Les deux clubs n’étant séparés que par une simple rue.

Je passe par la porte à moitié ouverte par un mec qui venait d’entrer avant moi.
La musique est déjà entrainante et je sens mon sang ne faire qu’un tour. Au centre de la pièce la piste de dance, de vieilles boulles discos au dessus pour refléter les lumières multicolores envoyées par les néons et les flasheurs un peu partout dans la pièce. Dans la zone arrière, le bar, grand et arrondit, remplit de bouteilles diverses et variées pour tout les plaisirs ! J’adore cet endroit ! Il y a des petites alcôves autour de la pistes de danse, c’est sympa de s’y rendre, c’est un peu plus intime pour discuter. Je détail la salle, il doit y avoir une dizaine de personnes, le barman, Franck ! Toujours à son post, en train de préparer ses cocktails. Deux personnes au bar en train d’attendre, trois autres assis en groupe dans une alcôve vers la gauche et le reste sur la piste de danse. Pas de temps à perdre, c’est ma musique préférée et je m’en vais directement au centre faire quelques pas de danse, classique, me collant au rythme. Presque toujours les mêmes mouvements, un pas en avant, deux pas en avant, un pas en arrière, un pas de côté… C’est une mécanique bien huilée et tout le monde fait la même chose. Ce qui nous différencie et la pratique, et sans me venter, je pense être un peu plus pratiquant qu’eux ! Je ferme les yeux et continue, la nuit est belle et la musique est bonne !


avatar
Akihito Asano
| Fire Man Rock You |
| Fire Man Rock You |

Nombre de messages : 119
Age : 29
Localisation : Un peu partout
Emploi/loisirs : S'amuser
Humeur : Festive
Date d'inscription : 18/04/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: Tout faire cramer !
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ~•°. Dance ! Dance ! Baby Dance .°•~

Message  Adélythe Wilson le Dim 30 Aoû - 13:03

Doucement ses paupières s’ouvrent. La lumière aveuglante les referme presque instantanément. Récidive, bâillement, étirement. Que de bruit autour d’elle ! Mais qu’est-ce que c’est que toute cette agitation ?

« Eh, Ady, réveille-toi ! Le cours d’histoire est fini !! »

Ah oui. Le cours d’histoire, plus que deux cours et c’est le week-end. La salle se vide comme les toilettes après qu’on ait tiré la chasse. Ranger ses affaires, et sortir en vitesse avant de se faire griller. Pas envie de parler, aujourd’hui. Malheureuse ? Non, juste d’humeur méditative. Elle voudrait sortir : ici, il fait trop chaud, elle étouffe. Manque d’air. Autour d’elle, on discute, on rit, on se bouscule et on la bouscule. L’inconvénient de n’être entourée que de garçons.

« Aller, grouille Ady ! On va être en retard pour la philo, maintenant ! »

*Aaaah, achevez-moi ! Pitié, je demande pardon ! Pour tout ce que j’ai fait ! … ou pas.*

« Allez-y sans moi. »

Vite, virage à droite : disparaître avant qu’ils ne s’en rendent compte, sans qu’ils la voient. Trouver Nao. Non, inutile : il est en cours ! Tant pis, allons voir les fleurs. Et c’est d’un pas nonchalant, l’humeur maussade et l’âme vagabonde qu’Adélythe se rendit dans les jardins. Fleurs sauvages, beautés cachées, un endroit peu fréquenté, calme et accueillant. Adélythe y resta deux heures et demie au lieu d’une, dormant, un vent frais chatouillant sa joue ; et lorsqu’elle se réveilla, la journée de cours était terminée, il était dix-huit heures et elle pouvait maintenant vaquer à ses occupation de façon tout-à-fait légale.

De retour dans la chambre, elle s’affala sur son lit, puis se changea et enfila une tenue plus décontractée, moins adaptée à l’établissement, mais plus aux night-clubs : minishort en jean, bottes marron/vertes et top assorti. Puis, chose extrêmement rare, elle se mit du parfum et elle détacha ses cheveux ! No need de maquillage, pas non plus de bijoux : elle se permettait déjà de montrer ses jambes avec la poitrine qu’elle avait, pas besoin ni envie de passer pour une prostituée.


*La malédiction des nanas à gros nichons ! Et ouais, vous les geignardes qui n’en n’avez pas assez, réjouissez-vous : vous pouvez tout vous permettre !!*

Puis elle sortit. Il était dix-neuf heures, elle avait faim et envie de se balader dans les rues de la ville. La nuit (magnifiquement bien imitée, d’ailleurs) brillait de toutes ses étoiles et dissimulait dans son ombre ceux qui voulaient passer inaperçu, leur donnant une silhouette quelque peu effrayante. Mais pas dupe – qu’est-ce que de jeunes couples amoureux pourraient bien faire à une nana comme elle ? – Adélythe continua son chemin…

Pour enfin arriver à la boite de nuit La Raie Dorée. Mais laquelle ? [Oui, je sais, j’ai un humour merdique. Si tu ne comprends pas, t’en fais pas ! U.U] Pas grand monde : normal, début de soirée. Mais sur la piste, déchaîné comme ce n’est pas permis de l’être (mais en restant toujours dans la limite du convenable et du pas trop voyant) dansait Akihito Asano. LE Akihito, pas moins !


*Ca promet une petite soirée bien sympathique, tout ça !*

Bien sûr, son arrivée ne passa pas inaperçue et elle se vit bientôt plusieurs fois proposer un verre, mais déclina à chaque fois. Puis elle se dirigea droit sur le surveillant, mais prenant soin de passer par derrière. Histoire de le surprendre un peu. Elle s’harmonisa avec son corps à lui, ses mouvements, passa une main sous sa chemise, effleura la nuque du jeune homme de ses lèvres et aussi vite qu’elle était apparue, repartit vers le bar, suivie d’Akihito.

Lorsqu’enfin elle se retourna pour s’asseoir sur un des tabourets, elle s’adressa au surveillant avec un sourire en coin.


« Alors, déçu que ça ne soit que moi ? »

Puis au barman :


« Une Piña Colada, s’il-vous-plait. Merci ! »

Sourire bright, tout ce qu’il y a de plus commercial. Retour à Akihito :


« Mais ne t’imagine pas que ce sont des avances ! C’était juste histoire de te surprendre. Sinon, tu vas bien ? Ca doit bien faire… deux jours qu’on s’est pas vus ! Peut-être moins, en fait… »


[707 mots ~ Désolée pour le retard et la longueur,
j'espère que ça te conviendra !]
avatar
Adélythe Wilson
Blow Pepper Love
Blow Pepper Love

Nombre de messages : 126
Age : 24
Date d'inscription : 05/04/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: Controle du Vent (donc tempetes, etc. ...)
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ~•°. Dance ! Dance ! Baby Dance .°•~

Message  Akihito Asano le Lun 31 Aoû - 12:08

La musique à fond, les baffles qui me font trembler telle une feuille morte, mon corps qui bouge sur ce rythme effréné, les demoiselles et les mecs autour de moi qui font de même, rien de mieux pour moi, l’ambiance était encore calme, mais je devais avouer que j’adorais ça ! Une petite mise en bouche ! Rapidement une personne, une personne que je connaissais bien vint elle aussi sur la piste de danse, une demoiselle faisant partit des M.U.S.E, mon ancienne maison, mon ancien foyer. Une demoiselle avec que je m’amuse beaucoup et qui a un pouvoir qui va merveilleusement bien avec le mien. Adélythe, de son doux surnom Ady vint danser à mes coter, ou plutôt tout contre moi comme elle en a l’habitude. Dansant au même rythme que moi, se calquant rapidement au rythme que j’imposais, laissant l’une de ses mains passer sous ma chemise pour caresser mon torse, effleurant ma nuque de ses lèvres, attisant ma flamme comme elle savait si bien le faire avant de se sortir, avant de quitter la piste de danse aussi rapidement qu’elle était arrivée pour rejoindre le bar, suivie de prêt par mes soins. Elle resta quelques instants dos tourné, surement à choisir le cocktail qu’elle allait prendre jusqu’à se qu’elle se retourne vers moi avec un petit sourire en coin, me demandant si j’étais déçu que ce ne soit qu’elle. Drôle de question, elle savait pourtant que j’aimais bien être avec elle bien qu’elle ne faisait que me taquiner.

~•°.
Comparé aux autres personnes présentes dans la sale, tu es mon rayon de soleil Ady. .°•~

Un petit clin d’œil amusé et déjà la demoiselle commandait sa Pina Colada au barman qui s’était approché de nous. Réfléchissant rapidement, je fis le tour des cocktails que je n’avais pas bu depuis belle lurette. Une envie de Vodka me vint et comme un mathématicien en train de faire des calculs complexes, le nom des cocktails à base de cet alcool fort sortirent en trombe de mon cerveau dérangé. Avant que le barman ne s’enfuit pour aller préparer la commande de la demoiselle à mes côtés, je lui fis signe de revenir tout en ajoutant.

~•°.
Un After Sex‘ s‘il te plait. .°•~

Le nom pouvait paraitre un peu déplacer, mais quand on y regarde de plus prêt se qu’il y a à l’intérieur, ça laisse à penser que c’est pour redonner de l’énergie. Composé bien entendu de vodka, mais aussi de crème de banane, de jus d’orange ainsi que de sirop de grenadine pour donner une teinte coloré à ce cocktail tout à fait délectable. Le liquide était normalement servit dans un verre large avec une grande paille entortillé, de nombreux glaçons flottants à la surface pour rafraichir le tout et redonner de la rigueur à celui qui le boit. Ady parlant de nouveau pour me dire, amusée, qu’elle ne m’avait pas fait d’avance, cette petite danse improvisé n’ayant que pour seul bute de me surprendre. Bravo ! Elle avait réussit. Finalement elle me demanda comment j’allais, car ça faisait déjà un peu plus de deux jours que nous nous étions pas vu ! Incroyable ! Il est étrange de ne pas croiser toutes les belles étudiantes comme Ady tous les jours, elles ne passent pas inaperçues.

~•°.
Ben, comme tu le vois, je vais plutôt bien, je m‘occupe comme je peux, personne ne sort ces derniers temps… Enfin sauf toi heureusement. .°•~

Petit sourire amicale avant que le barman ne revienne nous servir nos deux cocktails.

~•°.
Sinon, qu‘est-ce qui t‘amène ici ? Tu ne me suivrais pas par hasard ? Deux jours sans me voir, tu dois t‘ennuyer de moi non ? .°•~


{ 614 Words x__x }
avatar
Akihito Asano
| Fire Man Rock You |
| Fire Man Rock You |

Nombre de messages : 119
Age : 29
Localisation : Un peu partout
Emploi/loisirs : S'amuser
Humeur : Festive
Date d'inscription : 18/04/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: Tout faire cramer !
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ~•°. Dance ! Dance ! Baby Dance .°•~

Message  Adélythe Wilson le Lun 31 Aoû - 17:49

Un rayon de soleil… Jamais fini de jouer, celui-là ! Adélythe prit le compliment avec un sourire amusé. Puis elle jeta un coup d’œil plus approfondi au reste de la salle et comprit ce que voulait dire Akihito : il n’y avait en effet que très peu de personnes « fréquentables ». Tous étaient légèrement ringards, ou drogués, ou trop jeunes, ou trop vieux. Bref, les jeunes n’étaient pas encore sortis. Elle fut ramenée à leur début de conversation par la voix – si sexy, si brûlante, bon dieu mais comment faisait-il ?! – du surveillant commandant un After Sex’ au barman.

« Ben dis donc, ton début de soirée à du être bien agité, dis-moi ! »

Suivi du clin d’œil complice. Ce qu’elle pouvait faire lourde, quand même, quand elle voulait. M’enfin, c’était une plaisanterie, et puis de toutes façons, qu’est-ce qu’elle en avait à foutre, qu’elle soit lourde, là, maintenant ? Voilà, c’était pensé ! En plus, connaissant Akihito depuis un certain moment, il devait maintenant assez la connaître pour savoir qu’elle parodiait. Cependant, elle ne dut pas le dire assez fort parce qu’Akihito n’y prêta aucune attention, alors elle continua.

« Mais ne t’imagine pas que ce sont des avances ! C’était juste histoire de te surprendre. Sinon, tu vas bien ? Ca doit bien faire… deux jours qu’on s’est pas vus ! Peut-être moins, en fait… »

Sinon, il n’avait rien fait de spécial, il s’occupe comme il peut, va plutôt bien et a remarqué que plus personne ne sortait ces derniers temps. Sauf elle, heureusement. Adélythe eut un sourire en coin. Encore. Et bien, jouons le jeu !

Sur ce, le barman leur apporta leur cocktails qu’Adélythe sirota distraitement, puis Akihito lui retourna sa question. Qu’est-ce qui l’amenait ici ? Bonne question… A vrai dire, elle y était allée un peu à l’instinct. Une soudaine envie qu’elle avait suivie. Irréfléchie. Envie de changer d’idées… L’avait-elle suivi ? Tiens la bonne blague ! Non.

« Non, je ne t’ai pas suivi. »

Se languirait-elle de lui après deux jours sans le voir ? Hum… En effet, il est vrai, il lui manquait. Adélythe est de ces filles qui pour rester en paix avec elle-même éprouve le besoin continuel (ou presque) d’être avec les gens qu’elle aime. Et le bel Akihito en fait partie. De son plus bel œil de biche – mais oui, tu sais ! Quand elle a les yeux baissés puis qu’elle les remonte vers toi avec ce regard irrésistible ! Celui-là même qu’elle fait quand elle joue à cette activité universelle qu’est la drague ! Bref, de cet œil de biche… - elle lui avoua dans un murmure, le regard amusé :

« Oui, tu m’as manqué mon amour… »

S’approcha doucement de lui, lui tendit ses lèvres et… repartit en arrière, explosée de rire.

« Désolée, il y a des moments, je n’arrive vraiment pas à jouer correctement ! »

Elle prit une grande inspiration, se calma doucement, but une lampée de son cocktail au rhum puis reprit, en se passant une main dans les cheveux – elle aurait du les attacher, finalement…

« La musique est un poil trop forte, ici, tu ne voudrais pas plutôt aller dans une des alcôves ? Et puis j’ai des trucs à te dire qui doivent rester entre nous, si tu vois ce que je veux dire… »

Ben ouais. Quand même, quand ils parlaient de trucs personnels, c’était toujours mieux que de le crier en pleine foule !

[581 mots ~ T.T]
avatar
Adélythe Wilson
Blow Pepper Love
Blow Pepper Love

Nombre de messages : 126
Age : 24
Date d'inscription : 05/04/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: Controle du Vent (donc tempetes, etc. ...)
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ~•°. Dance ! Dance ! Baby Dance .°•~

Message  Akihito Asano le Lun 14 Sep - 12:53


Elle ne m’avait pas suivit hein ? Comme c’est étrange, toutes mes fans me suivent bon sang ! Alors elle ne serait pas la pour moi ? Elle serait simplement venue ici juste pour danser ? Quelle deception pour moi, vous ne pouvez pas savoir ! La demoiselle semblaiy être totalement épanouïe dans cet environement, souriante et amusée, elle était d’une agréable compagnie comme je pouvais en attendre d’elle. Je ne répondis rien, mais j’étais quand même un peu déçu ! Enfin, je ne pouvais pas être au centre du monde quand même ! Le barman apporta nos cocktails et d’un rapide coup d’œil je découvris mon cocktail fort, fort appétissants à quelques centimètres de ma main posée sur le bar. Adé quand à elle releva son visage et me regarda avec des yeux … AH des yeux ! Bordel, comment résister à ces yeux oh mon dieux ! Dans un petit murmure elle avoua que je lui avais manqué, en ajjoutant un petit « mon amour » qui me fit sourir et aussi un peu douter lorsqu’elle approcha ses lèvres des miennes avec un sourir. La connaissance je savais que ce n’était que pour s’amuser, mais mon dos avait légèrement frémis et mes yeux s’étaient enflamés avant qu’elle ne repartent en arrière en riant de bon cœur, s’excusant qu’elle n’arrivait pas à jouer la commedie jusqu’au bout. Rah ! Cette petite avait besoin d’aide !

~•°.
Bah ! Tu as besoin de t’améliorer ma petite ! Mais j’y ai presque cru… Presque ! .°•~

Petit clin d’oeil amusé avant de boir mon délicieux cocktail ! Trop bon quand même. Se calmant comme elle le pouvait, Adé finit par me demander si je ene voulais pas plutôt aller dans les alcôves qui étaient bien plus calmes pour discuter, car apparement elle avait des choses « importantes » à me dire.

~•°.
Je te suis ma belle ! .°•~

Me levant de ma chaise tout en prenant mon verre dans la main j’invitais la demoiselle à se rendre à l’endroit de son choix, la suivant sur la piste en faisant quelques pas de danses grossiers qui faisaient rire les personnes présentes sur la piste, je ne pouvais que leur sourire, il était évident que je le faisais exprêt et puis… j’en avais rien à foute je m’amusais ! Laissant Adé s’installer en première, je m’installais en face d’elle, posant mon verre devant moi, accoudé à la table, les mains croisées sous mon menton je regardais droit dans les yeux la petite demoiselle.

~•°.
Qui a-t-il donc ?! .°•~

avatar
Akihito Asano
| Fire Man Rock You |
| Fire Man Rock You |

Nombre de messages : 119
Age : 29
Localisation : Un peu partout
Emploi/loisirs : S'amuser
Humeur : Festive
Date d'inscription : 18/04/2009

| Bloc Notes |
Pouvoir :: Tout faire cramer !
Relations::

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ~•°. Dance ! Dance ! Baby Dance .°•~

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum